Dyscalculie

 

"La dyscalculie est la dyslexie appliquée au monde des mathématiques."

 

Définition

Ce sont des difficultés de compréhension des nombres, des opérations et des problèmes de mathématiques. La dyscalculie est un trouble du développement durable lié aux apprentissages numériques qui apparaît pendant l'enfance. L'arithmétique la plus simple, comme la soustraction à un chiffre ou le dénombrement de petites quantités, est difficile voire impossible en cas de dyscalculie. Ces quelques difficultés ne sont en rien un baromètre de l'intelligence .  

 

On peut savoir compter sans comprendre ce que représente le chiffre 10, sans comprendre comment on fait pour passer des unités à la dizaine, des dizaines à la centaine… et pourquoi on le fait.

 

Après mille qu'y-a-t–il? Qu’est ce que c’est qu'un million? La place d’un chiffre et ce qu'il représente reste un casse-tête chinois. Le fait de ne pas comprendre ce premier changement entraîne des difficultés de compréhension des changements des autres unités

( les mètres, les litres... qu'est ce qu'un dam? et un hm?)

 

On peut éventuellement savoir appliquer le mécanisme de l'addition simple et à retenue sans comprendre quand le faire. Et d’ailleurs, pourquoi la retenue ? On peut aussi connaître le principe jusqu'aux centaines mais pas au-delà...

 

On peut apprendre, réapprendre et passer des heures sur les tables de multiplication sans les retenir pour autant. Et comment faire par écrit une multiplication à deux chiffres ?

 

Et la division dans tout ça ? Elle reste toujours difficile ! A quoi correspond un reste?

 

Quand aux problèmes, n'en parlons pas ! Cela tient plus d'un rébus ou de mots croisés, et n'a rien à voir avec les opérations !

 

 

Alors comment y remédier ?

 

Le travail consiste essentiellement à remettre la base en place.

Au départ le principe est le même que pour la dyslexie, il faut être orienté, puis contrôler son énergie. Puis nous travaillons quelques concepts tels que "changement, conséquence, cause, effet, avant, après, temps, séquence, ordre, désordre" qui sont présents dans toute opération, dans tout problème de mathématiques.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les personnes atteintes peuvent montrer les symptômes suivants: 

 

 

 

  •  arithmétique: confusion dans les signes : +, -, ÷ et × /ou

 

  •  difficultés avec les tables de multiplication, de soustraction, d’addition, de division, en calcul mental, etc...

 

  •  vérifier la monnaie et lire l’heure sur une montre analogique.

 

  • Peut être assez bon dans des matières comme la physique ou la géométrie, qui exigent de la logique plutôt que des formules, jusqu’au moment où il faut faire des calculs.

 

  • Difficultés à comprendre le concept du temps et à estimer le temps qui passe. Peut être souvent en retard ou en avance.

 

  • Problèmes spécifiques à distinguer sa droite de sa gauche.

 

En appliquant ces concepts aux mathématiques, on comprend mieux ce qui se passe. 

 

Ensuite, viennent les chiffres, les nombres, la place des chiffres, les différentes opérations,  et pour finir le calcul sur papier et comment résoudre un problème.

 

A ce travail se rajoute une vingtaine de  mots qui sont à étudier dans le domaine des maths, ce sont ceux que l'on appelle "mots déclencheurs".

 

Combien de temps faut-il pour tout cela ?

 

Compte tenu de l'étude des concepts, il faut compter huit jours de travail toujours à raison de 6h par jour.

 

1/6

Des solutions aux troubles de l'apprentissage, du comportement et de

l'attention pour enfants, adultes et adolescents